Extrait du cahier documentaire

La bataille de Gergovie dans son contexte historique

Par Silvio Luccisano

Tous droits réservés  Gallia Vetvs © 2018

Le siège de l’oppidum de Gergovie et la bataille qui en découle se passent en juin de l’année 52 avant J.-C. À ce moment-là, cela fait six ans déjà que Jules César conduit des opérations militaires en Gaule  indépendante avec l’ambition d’obtenir gloire, honneurs et richesses, tremplins nécessaires pour faire de lui le princeps « premier » des Romains, comme le furent avant lui Marius ou Sylla. Ces opérations aboutiront, in fine, à l’annexion par Rome de nouveaux territoires qui seront plus tard transformés en provinces.

 

Rappel des événements :

À la fin de l’année - 59, au sortir de sa charge de consul, César obtient du Sénat la charge en tant que gouverneur, des provinces romaines de Gaule cisalpine (l’Italie du nord) et d’Illyricum (la Dalmatie) avec le commandement de trois légions, les VIIème,VIIIème et IXème. Entre temps, le

 

Lire l'article en entier: La bataille de Gergovie

 

Légionnaire républicain, époque de la guerre des Gaules, en tenue de marche, portant son paquetage. Outre ses armes, glaive, pilum, casque bouclier et parfois poignard, il porte son matériel de couchage, des rations de grain et de biscuit ainsi que des outils de terrassement. Chaque groupe de huit hommes (contubernium) disposait d’une mule portant les objets les plus lourds tels que la tente collective en cuir et les meules à grain. Notez la housse de cuir protégeant le bouclier.

Photo: Association AERA.

«Cette guerre

des Gaules

a surtout

des visées

économiques»